• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Pub print : Le Mouv' pas jusqu'au bout... du doigt

Campagne d'affichage de la station Le Mouv' qui se positionne sur le Rock (à propos vous avez constaté vous aussi cette vague rock qui pousse les médias à s'encanailler depuis la Nouvelle Star avec des Steve Estatoff jusqu'à Europe 2 qui se revendique rock... ?).

Ouï FM "la seule radio rock" aurait-elle du soucis à se faire ?

Toujours est-il que j'ai vu 4 visuels dans le métro parisien, dont celui-ci.

Bah laissez-moi vous dire que l'esprit jeune rebel (normal on parle de rock) que veut s'attribuer la station est un peu mou du bide. Quand on voit qu'une marque aussi respectable que Bentley n'hésite pas à mettre en scène un quiqua qui nous fait un gros doigt et que Le Mouv' n'a rien d'autre à nous proposer qu'une tête de mort sur le T-shirt de cette petite effrontée, on se dit que :
- soit le photographe a pris la photo un poil trop tôt
- soit l'annonceur n'a pas le courage de ses ambitions ni de son positionnement.

Forcément Le Mouv' = Radio France. Alors disons-le tout net, fuck la fausse rebelle-attitude qui écoute du Kyo en pogottant. Oui à la même campagne mais pour France Musique avec une vieille qui nous montre ses fesses ! ^^

4 commentaires:

  1. Le Mouv est une radio rock depuis ses debuts... Après c'est vrai que cette campagne est trés ridicule...

    RépondreSupprimer
  2. itala2:04 PM

    Le Mouv' a tj été une radio rock. Mais poir le savoir faut écouter... La campagne ? Pas topissime, c'est sûr, mais elle était destinée à mettre en valeur les auditeurs choisi pour la pub mais aussi tous ceux qui ont participé à a sélection (une camionette sillonait les lycées si j'ai bonne mémoire)

    RépondreSupprimer
  3. Là ou la campagne de France Musique est encore plus réussie (plus rebelle), c'est parce que ce ne sont pas "les fesses d'une vieille" comme tu dis. Ce sont des fesses peintes, extraites d'une peinture classique...

    France Musique se rattache donc à la culture classique (musique, peinture...) , mais le cadrage (uniquement les fesses) et l'accroche ("soyez vraiment rebels...") associés avec cette représentation classique (et donc "pas jeune"), proposent un vraie dissonance.

    Résultat : un côté vraiment rebel et plus recherché que des jeunes qui grimacent et nous font des doigts...

    Maintenant, est-ce que ça va me faire écouter France Musique, ça, je sais pas...

    RépondreSupprimer
  4. Eric >>> bien vu l'artiste ^^. Le peintre en question est Felix Valloton, et le titre du tableau est "Etude de fesses".

    J'ai effectivement choisi ce visuel pour renforcer le décalage entre la signature et le positionnement de la station. Une station, classique, qui prendrait vraiment une représentation très typique de son univers pour la détourner de son sens originel et lui faire dire l'inverse comme ici emporterait toute mon adhésion.

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /