• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Que pensez-vous du placement produits et du licensing au cinéma ?

A moins de 15 jours de la sortie en salle du dernier James Bond (Casino Royale) je saisis l'occasion pour parler avec vous de cette technique marketing qui consiste à glisser plus ou moins subtilement ses produits entre les mains du héros : le placement produits.

Evidemment son prolongement naturel qui est le licensing, qui consiste quant à lui à sortir le héros du film pour le coller sur ses produits, fait également partie de la question que je pose ici.

Pour ou contre ? Et dans tous les cas dans quelle mesure ?



LICENSED TO SELL

Alors quel rapport avec James Bond ? Eh bien tout simplement parce que pour moi il s'agit de l'oeuvre cinématographique qui est probablement championne en volume de produits et marques placés dans ses différents épisodes. Ce n'est que mon avis subjectif, si le vôtre diffère ou si vous avez des chiffres, n'hésitez pas à le dire ici ^^.

Et ce nouvel opus, "Casino Royale", nous promet quelques belles mises en avant.

L'agent 007 aura évidemment le plaisir de conduire une Aston Martin DBS, mais aussi une Ford Mondéo (arf, c'est pas la même limonade), le loisir de passer ses coups de fil sur son Sony Ericsson K800 Silver, l'élégance d'allumer la james bond girl avec son briquet S.T. Dupont, l'audace d'écouter le dernier M Pokora sur son balladeur MP3 Sony, l'amabilité de nous dire "au top il sera 23h25" grâce à sa montre bluetooth MBW-100 de Sony Ericsson (encore), le raffinement de boire son champagne Bollinger dans des coupes Baccarat... et j'en passe...


Saluons ici le travail de Keith Snelgrove, directeur du placement produits, qui a sa place au générique. C'est dire !

Concernant le merchandising du film on retrouve entre autre la clé USB Sony 007, le K800 Silver évidemment chargé de fonds d'écrans et de sonneries "jamesbondiennes", mais aussi les jetons de Poker (Tarik, c'est pour toi ^^), le slip 007 de Petit Bateau - euh non, là je ne suis pas sûr ;o)



En tout cas le grand vainqueur est sans conteste Sony (téléphone, ordinateur, mp3, clé USB, montre...). En même temps Sony Pictures est à la prod., alors...


QUESTION MARKETING

Bon tout ça c'est bien gentil, mais ce qui était une technique "alternative" et relativement discrète devient franchement ostensible. Alors que faut-il penser du placement produits dans les films ? Pour être efficace l'apparition du produit ne devrait-elle pas rester à la frontière du subliminale ? Et où doit commencer la limite entre l' "oeuvre" et la pub ? Peut-on accepter de payer son billet de cinéma, se taper l'écran Mediavision et se reprendre une dose de pub une fois le film commencé ? Je vous pose la question ma bonne dame !

Perso j'accepte le placement d'un produit à ces quelques conditions :
1. il n'arrive pas comme un cheveu (Fructis) sur la soupe (Liebig). Il doit s'intégrer dans un contexte logique et légitime ;
2. il nous est présenté de manière habile et pas logo plein cadre face caméra...
3. il n'y a pas un produit par plan sur 2h de film. Un gros placement (auto par exemple) et un plus mineur (téléphone ou accessoire de mode) et éventuellement un Coca et basta !

Et vous, quelles sont vos conditions ? Allez-y lâchez-vous comme ça au moins Spielberg, qui lit régulièrement Veille2Com', ne nous fera pas une nouvelle fois le coup de "Minority Report" blindé jusqu'à la garde de marques...

A propos, Aston Martin avait "misé" 35 millions de dollars pour être la voiture de Bond dans "Meurs un autre jour" en 2002. Le prix comprenait une option pour les 2 prochains films. Donc"Casino Royale", donc...


CLAP DE FIN


Et voici la bande annonce de "Casino Royale". Tout de même après toute cette pub on peut bien s'accorder un peu de réclame, non ^^. Allez, "pour le personnel"...



Le site du film
Voir le casting
En savoir + sur le placement produits

2 commentaires:

  1. Anonyme11:23 AM

    Yes...je veux bien les jetons ;) mais à ce moment là je veux bien aussi la DBS (voir mem la vieille DB7 volante...) et surtout une petite coupe de Bollinger!!!

    Pour ta question:
    D'accord pour le placement de produit a condition que:
    James roule en vielle 4L,
    boive de la Kro,
    prenne des photos avec son téléphone scandinave,
    face du jogging...
    et que ce soit Loïc L qui ait le rôle ;)

    RépondreSupprimer
  2. Film pouvant se classer près des James Bond dans la catégorie des placements produits, est THE ISLAND de Michael Bay.

    Un logo en gros plan à toutes les séquences, le film est un catalogue LA REDOUTE de luxe à tous les niveaux.

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /