• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Greenpeace attaque les constructeurs automobile

"Votez pour la publicité qui vous semble la plus mensongère". Greenpeace annonce la couleur. Alors que les constructeurs plongent gaiement dans le greenwashing, les militants écolos voient rouge.

Cela devait arriver, et d'autres secteurs pourraient bien également tomber sous le feu de critiques équivalentes. A trop vouloir se créer une image respectueuse de l'environnement, de nombreuses marques succombent à un effet de "mode" qui contribue à une suspicion inévitable à l'égard de cette respectabilité aussi soudaine que massive dans nos écrans pub.

Et de suspicieux à accusateur il n'y a qu'un pas que des associations de défense des consommateurs - ou de toute autre noble cause - n'attendent que de franchir. (+ d'éléments dans la suite du post)




Quelle menace pour les marques suivantes : Volkswagen, Volvo, Citroën, Saab, Toyota ?

C'est assez évident, ces marques investissent des sommes colossales dans leur communication, qui depuis peu a pris la clé des champs en appuyant sur le champignon du respect de l'environnement. L'an dernier, le secteur automobile se classait au 2nd rang des dépenses publicitaires plurimédia en France, avec 9,6% des 23 milliards investis par l'ensemble du marché (soit plus de 2 milliards). Renault, Peugeot et Citroën se situaient respectivement aux 1ère, 5e et 8e places du top 10 des annonceurs... (source TNS)

Quel argument de vente face au discours culpabilisant sur la protection de l'environnement et la pollution automobile ? Le taux de CO2 / km. Avec un rejet moyen de 160g / km actuellement, l'ambition européenne est d'atteindre les 120g / km d'ici à 2012. Décision contre laquelle se dressent d'ailleurs aujourd'hui les mêmes constructeurs pourtant si verts...

Dès lors, la plupart des marques communiquent désormais sur le "faible" rejet de CO2 de leurs modèles. Et pour mieux faire passer la pilule, les publicitaires usent de toute la symbolique et de tous les leviers créatifs pour présenter les véhicules sous leur meilleur jour au regard de Dame Nature.

Si le changement de ton général (exit le discours basé sur la performance, le ludisme ou l'attribut social) est plutôt rafraîchissant, l'overdose n'est pas loin et le vert a encore du mal à cacher le gris des gaz d'échappement.


Quelle risques pour Greenpeace ?

Pêle-mêle : une demande de retrait des vidéos aujourd'hui hébergées sur Dailymotion et Youtube, de la part des constructeurs attaqués ? Un procès pour diffamation (Greenpeace appelle d'ailleurs à voter pour "la pub qui vous semble la plus mensongère") ? Une action isolée (le buzz prendra-t-il) ?

Je trouve en effet que les films incriminés risquent de ne pas parler à grand monde, étant pour la plupart étrangers et, de fait, provoquant un cas de conscience bien moindre que si nous (public français) y étions exposés massivement dans le cadre des prises de parole actuelles des constructeurs épinglés.


Alors, le vert passera-t-il au rouge ?

Entre autres actions proposées par Greenpeace, un faux PV à télécharger et à placer sur les voitures les plus polluantes garées en bas de chez toi, les e-mails des PDG des plus grands constructeurs pour leur parler du temps qui passe, et une pétition adressée à Nicolas Sarkozy... Bref, une panoplie plutôt complète pour le parfait petit contestataire qui sommeille en chacun d'entre nous.

Maintenant, Greenpeace réussira-t-elle à mobiliser suffisamment pour rendre sa démarche audible ? Si son savoir-faire en matière de provocation et d'agitation est indéniable, son image parfois sulfureuse d'éternel trublion ne risque-t-elle pas d'inciter le grand public à relativiser son action, voire d'engendrer paradoxalement un phénomène de lassitude (et donc de rejet) relatif au bruit médiatique écolo lui-même alimenté par les constructeurs ?

Un avis peut-être ?


Le site de Greenpeace
Et pour voter : http://voiture.greenpeace.fr/vote.html


vu chez Wow Effect




2 commentaires:

  1. Dans la même idée mais qui va un peu plus loin, car il propose de voter pour toutes les vidéos "greenwashing"

    le site http://greenwashingindex.com/
    édité par http://www.enviromedia.com/about_social.php

    par contre très peu de pub frenchy

    et comme tu le dis Quid de l'efficacité de ce type d'action...qui semblent aujourd'hui un peu réduit à une poignée de militant.

    RépondreSupprimer
  2. la.Semaine.du.Marketing.Sportif.8:52 PM

    Ils l'ont bien cherché. Chez certains ca devient n'importe quoi. On embrouille le consommateur avec des chiffres qui ne veulent rien dire pour lui faire croire que la voiture néttoie l'atmosphere !

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /