• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Back in Business



Allez, allez on y crois cette fois c'est la bonne.**tain, je sais pas vous, mais chez Scanblog en ce moment on ne voit pas le jour. Plutôt content d'écrire ces mots, mais ce blog va vite sentir le sapin si ça continue comme ça...


1er post d'une petite série, je voulais juste te débriefer sur ma rencontre avec Kery James et Kassovitz à l'occasion de l'avant-première Myspace organisée pour la sortie de son nouveau clip XY (ici le teaser).

Bouge pas, ça va être rapide. Je ne sais pas ce qui m'a pris, mais j'imaginais déjà en arrivant rue Marbeuf le petit trac qui serait le mien au moment de poser ma 1ère question à celui qui m'a collé une baigne il y a 13 ans avec La Haine. Ça m'a vite passé... [lire la suite]

>>> Le clip XY de Kery James réalisé par Mathieu Kassovitz est diffusé en exclu et en HD sur Myspace à partir de demain (vendredi 26), 20h00. <<<


J'arrive presque à l'heure. Me glisse entre deux mastards de type bad-boy du 93, ou du 94, on fini par plus trop savoir... Audrey (parfaite en 501 ;), Guillaume, François et notre dealer d'invit' clopent dans la cour intérieure. Présentations rapide avec le nouveau DG France de Myspace. Un mec plutôt jeune et à la cool. Avec son cuir un peu plus encore.

La diaspora hip-hop'ienne nous entoure. Paraît-il. Pas vraiment mon rayon, quand je suis à la FNAC. Hop, à défaut de hip, on nous dirige vers la salle de projection. Quand je dis nous, c'est nous quatre uniquement. Le sous-sol est gavé de journalistes. Et merde on va encore dire que les blogueurs sont des divas à qui on passe tout. Yeux ronds des perchmen, cadreurs et autres filofax.

Un mec nous serre une main franche et cordiale. Je comprends ensuite que c'est mon nouveau pote Kery (cf. la photo ci-dessus). En plus moi aussi je vis dans le 94 cousin. Arrivée de Kassovitz dans la salle encore vide. Contrastée. Pas un mot, surtout pas bonjour, jusqu'à ce qu'il refuse catégoriquement d'être pris en photo "j'tiens pas à laisser de traces sur le réseau"... Contracté ? En un mot.

Nous sommes finalement rejoints par nos collègues, amis, bref, par la presse et quelques artistes. Speech rapide du boss du label, de mon nouveau pote DG de Myspace (En plus moi aussi je porte un cuir Bro'). Kery James nous souhaite une bonne projo, l'air faussement détendu. La parole est à Mister Kassovitz : "...euh... ouais... voilà."

Ok, merci. Fichtre, heureusement qu'il fait des images ce mec et pas des bouquins. On a eu chaud.

Bon maintenant le film. Tu vois l'excellent Memento de Christopher Nolan ? Oui le réal. des nouveaux Batman. Bon, eh bien tu te le repasses en version rapide (genre 3'12'') et t'écoutes le single XY de l'ami Kery. Voilà. T'as le pitch du nouveau clip directed by Master Kassovitz.

Bon comme j'aimerais pas que tu penses que je suis aigri par cette rencontre je vais te rassurer. La réalisation du clip est bonne. Ok. Ce n'est pas non plus le truc à te faire relever la nuit. C'est bien. Voilà.

C'est bien ce qui me tracasse, tu vois. Parce que des types qui ont du talent, ça ne doit pas manquer. Des gars qui se galèrent à la sortie de la Fémis ou simplement qui s'échinent sur leurs vieilles DV à pousser leur créativité artistique à bout, histoire de se faire repérer un jour, il y en a des pleines files d'attente. Mais pour le business, c'est plus classe de faire appel à un réalisateur connu.

Et ça marche dans les deux sens. Parce que depuis La Haine, il faut bien dire que Mathieu Kassovitz n'est fait plus autant parler de lui. Assasins. Aïe ! Les Rivières Pourpres ? Bof... La Balle ? Késako ? Gothika. Ouch ! Babylon A.D. ? MDR :) Même lui n'y croit pas. Alors, XY et Kery James, un retour aux sources ? Une rumeur circule à propos d'un film avec Kery et Booba.

Bref, générique de fin. Tout le monde se lève, sort de la salle. La place est tiède pour la 2e fournée. Nous on refroidit nos ardeurs avec une autre clope dehors. Kassovitz erre son iPhone à la main. Il s'ennuie ? Moi aussi. Mes questions resteront dans ma tête. Mon admiration, elle, restera scotchée à 1995. Je garderai en souvenir ce Kery sympathique, loin des clichés gangsta, souriant et plutôt doux même. Et si c'était ça le rap à la française. Des mecs tellement normaux et sympas qu'ils en feraient des tonnes dans leur clip et sur le net pour passer pour des bad-boys ?

Moralité, je venais pour Mathieu Kassovitz, n'écoutant pas de rap et ne connaissant même pas Kery James, mais je suis reparti à l'envers. Comme le clip.


Pssssst : en plus du clip en exclu demain sur Mypace, le 3 octobre tu pourras poser toutes tes questions à Kery James et Mathieu Kassovitz à l'occasion d'un chat vidéo. T'en as de la veine. Mais un conseil, te fais pas trop suer à préparer des questions pour Kassovitz...


4 commentaires:

  1. Michael Boamah11:26 AM

    tu connais la définition du mot boloss?

    RépondreSupprimer
  2. Michael > non, vas-y je t'écoute ?

    RépondreSupprimer
  3. "Et si c'était ça le rap à la française. Des mecs tellement normaux et sympas qu'ils en feraient des tonnes dans leur clip et sur le net pour passer pour des bad-boys ?". Cyrille, je m'insurge !
    On ne peut pas vraiment soupçonner Kery James d'être un imposteur jouant au bad-boy ! Avant de se convertir à l'islam et à un discours de modération et de tolérance (et de te serrer la pince en plein raout mondain), Kery James avait un mode de vie aussi ultra-violent que son rap de l'époque. Ex Mafia K’1fry, il a changé son discours après qu'un de ses meilleurs amis se soit fait assassiné.
    C'est pas vraiment Stomy Bugsy ou Justice, le Kery !

    RépondreSupprimer
  4. Alex > t'as pas d'nerfs...

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /