• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Vuitton by Madonna by Alex



Ok tout le monde y est déjà allé de son petit commentaire sur la campagne Vuitton mettant en scène Madonna. Entre pâmoisons et doutes, un post, un seul, m'a convaincu. Quand Alexandra décryptent un visuel publicitaire, c'est une leçon de marketing littéraire.


Madonna : fallait-il l'inviter chez Vuitton ?
pub vuitton madonna
Allez, je m'auto-spoile. Tu n'auras même pas besoin d'attendre la fin de cette note pour avoir la réponse à la question du titre : Oui, Madonna, il fallait l'inviter chez Vuitton.
Car grâce à elle, une marque de luxe inaccessible s'offre enfin au commun des mortels/pauvres en déclinant des valeurs universelles : l'humour, la dérision, le ridicule. J'aime cette générosité. J'aime cet instinct prolétaire.


> lire la suite...
> ou si tu préfères rendre hommage à l'auteur lire la suite chez Alex

1- La grande classe
C'était lundi matin. J'avais faim. Et puis, en ouvrant une newsletter "tendance", je suis tombée nez à nez sur l'entrejambe de Madonna. Et j'ai perdu l'appétit. Oui, je commence par ce point là, non pas que je sois obsédée ou pudibonde. Tu le constateras toi même, la culotte en dentelle est le point focal de cette photo, la convergence obligée par deux cannes résillées.

Puisque le regard y est forcé, parlons simplement de la concavité suggérée.

Madonna, offerte sur la banquette, franchit un pas de plus dans l'exhibition de son corps vieillissant. Forçant celui qui l'observe à constater sa lutte opiniâtre et perdue contre les ravages du temps. Jouant l'indécence et l'obscène pour appeler un désir triste comme un control-freak.

Harnachée à une culotte rouge sinistre comme un drapeau de rédition. Pathétique comme l'aveu d'avoir vu filer le temps où, like a Virgin coppolienne, une culotte en coton et des jambes croisées auraient suffi à soulever les enthousiasmes virils.

2- Tu t'es vue quand t'as bu ?
Annule ce que tu viens de lire, je me suis trompée. En fait, Madonna n'est pas impudique.

Elle a seulement perdu sa jupe dans l'agitation d'une soirée un peu trop arrosée. Ca va. Ca arrive à tout le monde.
Et puis, c'est pas le moment de la chercher sous la banquette, ça fait trop mal à la tête.

Le regard vif comme un poisson mort, le crâne tenu douloureusement, la Ciccone interroge la carafe d'eau en se demandant si ce liquide peut vraiment la sauver.
C'est trop tard, Mado. L'eau, il fallait y penser avant les 38 vodkas red-bull.

Et puis, le coma éthylique te sied bien. Je ne connaissais pas jusqu'alors la belle placidité de ton visage, toute habituée que tu es à offrir au monde le spectacle exclusif de tes amygdales. (On ne peut pas repenser sans douleur à la pochette de Hard Candy, monument hard core).

3- La rédemption par la traction
Qui n'a jamais cru qu'un footing allait entraîner une résurrection post gueule de bois jette la première pierre à la Madone. Vautrée sur son canapé, Madonna s'improvise McGyver du sport en salle. Un sac Vuitton + un escarpin de catin = une série de tractions SQUAT, exercice redoutable pour éliminer une nuit d'ivresse et se remettre la pêche.

Avant de te ruiner en achetant une Wii Fit, pense bien à tout ce que tu pourrais faire avec ton sac à main.

4- L'ambiance
Elle n'a pas de maison ou quoi, la Madonna, pour squatter au café après la soirée ?
L'endroit est vraiment sympa, il faut dire.
Par contre si tu veux y boire un verre, il faudra aller jusqu'à Los Angeles, au restaurant Figaro.

Oui, aux Etats Unis.

Pourtant, c'est fou comme c'est bien fait : on se croirait vraiment rue Saint Denis !
Au seul détail près, que jamais notre beau Sarko, tout people qu'il soit, ne tolérerait un tel racolage passif.


PS : Tribut amoureux à Olivier Nicklaus des Inrocks, auquel j'ai emprunté le principe d'analyse d'image de la page "ActuStyle" .


by Alexandra de Lassus





1 commentaire:

  1. Anonyme7:11 AM

    Bonne analyse mais je trouve que Vuitton se perd un peu... grand public, retour au grand luxe... madonna... faut choisir....

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /