• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Tapiro (Hemisphere Droit) se fout de ma gueule


Franck Tapiro n'est pas à son premier foutage de gueule publicitaire avec son agence Hémisphère Droit, mais au-delà du nadir créatif de ce spot pour Virgin Mobile, c'est encore une fois l'approche SPAM de l'agence qui me gonfle le plus.

La nouvelle pub pour Virgin Mobile, à la rigueur pourquoi pas, question ciblage ça fonctionne, je blogue sur les campagnes de pub, si une agence trouve pertinent de m'en présenter en avant-première, je suis flatté et preneur. Mais là...

Cléo, je ne te connais pas. Dans le doute j'ai vérifié sur mes différents réseaux sociaux. Je ne suis même pas certain que tu existes (Google).

Alors je ne critique pas le côté farce ("Enjoy. A+ CLL"), mais question fair-play... et crédibilité, même avec une adresse bidon sur Gmail, le communiqué de presse Hémisphère Droit... c'est naze.

video
Directeur de Création : Frank Tapiro

La pub est naze - comme souvent avec Hémisphère Droit - même si ici au moins on ne touche pas l'abscisse de la connerie comme à l'époque de cette leçon d'inconséquence pour Poweo qui avait finalement préféré retirer sa pub, ou encore du ridicule avec ce grand moment publicitaire pour le Barbeuq' à Raymond... Et la tentative de viralité est encore plus mauvaise.

Même Business aurait fait mieux je suis sûr... Mais ce qui est rassurant c'est que Tapiro reste l' "expert pub" systématiquement invité sur les plateaux TV. Quand on voit le niveau, on peut s'inquiéter de cette supposée caution censée représenter un métier déjà bien suffisamment critiqué.

5 commentaires:

  1. J'adore ce genre d'article mon pote ! Tu crois qu'on pourrait faire des articles à la "Olivier Martinez" sur hemisphère droit et Tapiro...

    RépondreSupprimer
  2. en tout cas ya un lafont dans les credits...

    RépondreSupprimer
  3. Hémisphère Droit? C'est l'agence qui a pondu "la pomme de terre contre l'ennui pensez-y" et le "Yes we can" pour l'Equipe de France?
    Moi je les trouve sacrément forts pour réussir à vendre des "idées" pareilles à leurs clients. (ou alors les clients sont des cons)

    RépondreSupprimer
  4. Edit : Cléo m'a répondu par email. Par respect de la confidentialité de nos échanges, je ne retranscris ici que ma propre réponse à son mail. Cela aidera peut-être d'autres à comprendre pourquoi tant d'agacement de ma part :

    bonsoir xxxxx,
    je te remercie pour ces éclairages. Peut-être eût-il été préférable de commencer par faire les présentations. Je suis désolé d'avoir un peu forcé le ton dans mon billet, mais je l'ai rédigé dans la foulée de ton email, et il est donc le reflet de la façon dont je l'ai vécu. Et in fine le reflet de ce qu'est aussi un blogueur. A savoir, selon ma conception du moins, le simple vecteur d'une expression libre, qui peut parfois s'emballer surtout quand il est pris pour cible par un nombre toujours croissant de sollicitations plus ou moins sincères, plus ou moins intéressées, de la part des marques, des agences, etc.

    En effet je parle de com et de pub sur mon blog. En effet je ne crache pas sur de bonnes campagnes que certains (lecteurs, potes, agences parfois même) me soumettent. Mais en effet également beaucoup d'agences s'essaient plus ou moins adroitement aux RP 2.0, avec un ton, un contenu se voulant complice (sous pretexte que sur le net on est tous des potes, et qu'en tant que pote tu peux bien me rendre ce service de parler de ma marchandise). D'autant qu'un blogueur aujourd'hui, c'est bien connu, ça ne va pas chercher bien plus loin que le bout de son copier-coller...

    Alors oui j'ai pris la mouche, parce que je me suis senti une nouvelle fois approché d'une manière faussement complice, par quelqu'un que je ne connais pas, qui m'envoie un mail comme pourrait m'en envoyer des potes que je connais de longue date (à peine 3 mots...) mais avec cette autre différence que celui-ci pousse un communiqué de presse. Les boules.

    Alors xxxxx, pour toutes ces raisons, et parce que veille2com est un espace d'expression libre et personnel qui n'engage que moi, je ne retirerai pas le post. En revanche voici ce que je te propose
    1. je supprime les crédits pour éviter le "bombing" de ton nom (et de celui des autres) sur Google, qui n'était pas mon intention.
    2. un droit de réponse, dans les commentaires, ou même si le juges opportun dans un billet dédié ou tu pourras répondre du berger à la bergère et pourquoi pas au passage nous expliquer cette créa. qui ne m'a pas convaincue.

    Enfin, je t'invite aussi pour d'éventuelles "prochaines fois" à en dire un peu plus dans ton email, et un peu moins par CP interposé. Enoncer clairement dans le mail que tu es le directeur de création adjoint, que tu es fier de ton boulot et que tu trouverais ça cool de le voir relayé sur un blog que tu connais, alors là oui, je comprendrais la démarche comme transparente et amicale.

    J'espère sans rancune.
    c

    RépondreSupprimer
  5. Je me suis fait exactement les mêmes réflexions en recevant leur email...

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /