• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Itw : Thomas Jamet, DG de Newcast et auteur de Renaissance Mythologique

Thomas Jamet, @TomNever, Newcast Vivaki, Brand Content, Renaissance Mythologique, UDECAM,

Thomas Jamet, Directeur Général de Newcast - l'unité de brand content de Vivaki et Zenith Optimedia - me fait l'amitié de répondre à mes questions à propos de son livre Renaissance Mythologique.


renaissance mythologique de thomas jametJ'ai fait connaissance avec Thomas il y a environ cinq ans. A l'époque je venais de créer Scanblog et il dirigeait le Planning Stratégique au sein de Zenith (Reload). Nous rêvions alors ensemble de modéliser le futur. En quelque sorte... Décrypter la naissance, la propagation et la mort d'une tendance. En étudiant les flux de conversations sur le web communautaire. De l'iPhone à la Tecktonik nous avancions bien mais le projet ne vit finalement pas le jour faute de sources de financement.

Depuis, le temps a filé mais curiosité et convictions sont restées des valeurs que nous partageons toujours. C'est sans doute en cela que le livre de Thomas Jamet - Ren@issance Mythologique (Ed. François Bourin - 2011) - m'a tant parlé et que je suis très heureux de pouvoir vous en parler aujourd'hui à travers la voix de son auteur, en vous offrant cette interview vidéo.






Retrouvez les autres interviews de Cyrille Chaudoit

En savoir + sur le livre : ici
Acheter le livre sur Amazon (je ne touche aucune commission) : ici

Suivez le lien pour retrouver l'interview de Thomas Jamet en toutes lettres



Thomas Jamet DG de Newcast Vivaki Interview de Thomas Jamet (@TomNever sur Twitter) /
DG de Newcast entité de Brand Content de Vivaki et Zenith Optimedia (groupe Pubclicis) /
Président de la commission Brand Content de l'UDECAM /

Auteur de Renaissance Mythologique (Ed. François Bourin - 2011) /
son blog, son Facebook, son LinkedIn



Cyrille : "Est-ce que tu peux nous expliquer ce titre, Ren@issances Mythologiques ?"

Thomas Jamet : "Le sous-titre est "l'imaginaire et les mythes à l'ère digital". Je me suis dit qu'il y avait beaucoup de choses à dire sur la culture digitale et qu'il ne fallait surtout pas voir ça comme quelque chose de négatif bien qu'il s'agisse d'un changement de paradigme et de civilisation. Le bouquin commence par ces 4 mots : "N'ayons pas peur". J'essaie donc de décrypter le digital à l'aide d'un petit exercice de "pop-sociologie" et à l'aide des plus grands mythes pour montrer que tout à déjà été créé dans notre espèce de matrice imaginaire et que le digital rentre là-dedans.

"Renaissance Mythologique" aussi car nous sommes dans une nouvelle Renaissance, dans un monde qui change tous ses repères, dans un certain renouveau de la créativité et comme au XVIIIe siècle dans un retour aux humanités et aux valeurs de l'Antiquité qui était tombés en désuétude. J'ai le sentiment qu'aujourd'hui le digital ne sert plus seulement à regarder le futur (qui est devenu anxiogène) mais aussi à regarder en arrière, avec beaucoup de nostalgie d'ailleurs. Le digital s'incarne donc dans une certaine mythologie et raconte des histoires sans s'en rendre compte.

Par exemple de Facebook incarne d'une certaine manière le mythe du Léviathan, qui est un mythe plus ancien que le livre de Hobbes, qui remonte à des divinités Sumériennes ou Babyloniennes comme Purusha qui était une divinité qui était composé du corps des membres de la cité. Le Léviathan de Hobbes c'est ça, c'est la prise de conscience que la communauté c'est l'ensemble des individus qui la compose. Et on se rend compte que quelque part, Facebook représente un ensemble politique et s'inscrit donc dans cette espèce de myhthologie du grand tout qui existe depuis la nuit des temps.

Quelque part cette tribu originelle qu'est la citée se recompose de manière plus amicale et digitale via les réseaux sociaux. Même quand on définit ce qu'est un Etat, un fait politique, la Respublica c'est la chose commune. Aujourd'hui la chose la plus commune au monde c'est Facebook. C'est intéressant de se rendre compte qu'il y a une sorte de construction politique qui est en germe dans Facebook, mais qui prend ses racines dans un mythe ancestral qui est ce besoin intrinsèque de l'homme de se mettre en tribu, de se rassembler en communauté et Facebook incarne ça.

Alors évidemment Facebook n'aura jamais autant de pouvoir diplomatique qu'un Etat, mais en termes d'influence sur la vie (l'avis ?) des gens Facebook a un pouvoir très important et on pourrait imaginer demain une sorte de service social sur Facebook, pour la gestion de son identité, des aspects administratifs par exemple."


Cyrille : "Les innovations technologiques auxquelles nous assistons tendent à confondre de plus en plus l'homme et l'ordinateur. Le progrès nous fait-il avancer ou bien l'homme est-il en train de s'abandonner volontairement à la machine ?"

Thomas Jamet : "Je crois que l'homme est au centre de tout, et de plus en plus. Je ne fais pas partie de ceux qui pensent que l'homme est dépassé. Certes on ressent une certaine fatigue à cause deu fait digital - ça va trop vite.

Mais à l'inverse de la théorie des post-humanistes prétendant que l'homme est obsolète, je pense au contraire que l'on revient à l'humain ("humus" la terre, côté charnel) avec les réseaux sociaux qui nous permettent de communiquer et de nous rassembler (falshmobs...) plus. Après la "réalité augmenté" aujourd'hui on peut surtout parler "d'humanité augmentée". On est dans le retour de l'humain, du groupe, de la foule... et ce ne sont pas les robots qui peuvent apporter cela.

Je pense que l'humain demain va se transcender, s'améliorer, augmenter ses capacités grâce à ces technologies. Un auteur que j'aime beaucoup, Maurice Dantec, écrit "nous ne sommes que des chimpanzés qui jouons avec des machines à écrire". On est au début de notre évolution. Il y a 10 ans il n'y avait pas de téléphonie mobile, pas de réseaux sociaux. Le web n'était pas le même. C'était le début de quelque chose, c'est allé avec une rapidité tellement dingue...

Nous n'en sommes qu'au début de ces technologies là, et j'ai le sentiment que c'est l'humain qui en est au cœur et pas la machine..."

En savoir + sur le livre : ici
Acheter le livre sur Amazon (je ne touche aucune commission) : ici


Merci Thomas pour cette "explication de texte" et pour tes convictions assumées qui ne manqueront pas de faire débat, c'est sûr.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /