Quand les politiques dérapent encore sur le web

Depuis la 1ère élection d'Obama, nos politiques ont saisi l'importance du web, et plus spécifiquement encore des médias sociaux comme point de contact clé avec leurs électeurs.

Mais rien n'y fait. Ils ont beau s'entourer de professionnels de la com' et du digital, à chasser le naturel il revient au galop. Alors, la question est inéluctable : savent-ils vraiment s'entourer ?

A la veille de son meeting parisien, NKM est victime d'une vague de spam orchestrée assez grossièrement par celui qui semble être l'un de ses conseillers (https://www.facebook.com/cedric.fiducia.ump). Plusieurs comptes Facebook ont été créés ou transformés (Cédric Fiducia, Candice Fiducia, Didier Fiducia...), arborant tous les couleurs de la candidate, et faisant surtout de la retape en Direct Message, l'outil pourtant le plus "intime" de la plateforme.

Reçu aujourd'hui, ce message "privé", donc, semble avoir été diffusé à grande échelle et sans plus de critère de ciblage - au passage, j'habite Nantes - tant on répond dans mon entourage l'avoir également reçu. Et naturellement, les partis concurrents s'en font l'écho sur Twitter

Un bon gros #Fail encore à cause de pratiques roublardes et surtout balourdes qui pourraient bien se retourner contre la candidate...








1 commentaires :

Qu'ils sont maladroitS leurs responsables de com !