• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Rencontre avec Paul Raguin, Président d'Eolane

Un homme simple. Au bon sens terrien pourrait-on dire. Héritier probablement du pragmatisme de son père qui fonda la CANA (coopérative agricole, devenue depuis Terrena). 


Pourtant, cet entrepreneur de 73 ans est à la tête d'Eolane, ce petit empire angevin (25 filiales actives, 3500 salariés, 430M€ de CA) dont le nom ne vous parle peut-être pas. Eolane est un fleuron français de l'électronique partenaire des plus grands noms du médical, du ferroviaire, de l'automobile ou encore des telecom ou de la défense. 

Rachetée en 1985 par Paul Raguin, l'entreprise est depuis devenue un groupe, avec pour principe clé le partage de six valeurs comportementales clés.



L'approche de M.Raguin est donc pleine de bon sens, sans surprise penseront certains, mais manifestement efficace et efficiente.

Il compare ainsi la "maison Eolane" à une véritable bâtisse : 
- dont les fondations reposeraient sur "le roc", leurs valeurs (garanties par le conseil de surveillance à moitié composé de la famille Raguin, à moitié d'extérieurs), 
- puis qui aurait pour plateforme les performances opérationnelles qui sont mesurées en permanence (reporting du vaisseau amiral et des 25 filiales tous les lundis matins avec le directoire), 
- et enfin de 3 piliers que sont la relation client (quête permanente de l'effet "waouh"), l'innovation (à 360°, pas uniquement technologique mais aussi financière, dans ses business models, etc.) et le réseau (partenaires, etc.).

Ainsi, en 1h30 d'échanges décontractés, le chef d'entreprise a-t-il partagé avec la vingtaine de privilégiés que nous étions, ses méthodes, ses convictions et ses petits "secrets". Parmi lesquels je partage  à mon tour avec vous deux d'entre eux :

1. Point de salut sans lecture. Et plus globalement sans ouverture. Pour lui c'est également l'art qui le ressource et l'inspire. La lecture permet de prendre de la hauteur, à commencer sur soi-même. 

2. "On ne réussit plus seul". Sa phrase de conclusion. En matière de business, personne n'est un génie pouvant se passer des autres. Seul actionnaire d'Eolane, Paul Raguin s'est pour autant très bien entouré et compte sur son conseil de surveillance pour assumer son rôle de "garde-fou". 

C'est sans doute mu par toutes ces valeurs que Paul Raguin est également à l'origine et désormais à la tête de la Cité des Objets Connectés qui abritera un centre d’innovation et une usine de production qui permettront aux start-up d’y développer des projets en mode collaboratif . Véritable figure de proue de l'innovation française en matière d'Internet of Things (et principalement du Machine to Machine (M2M) pour Eolane), la Cité des Objets Connectés sera dans le radar de plus d'un acteur du marché national, et sûrement international. 

Merci à Antoine Dumont et Charles La Fay, associés d'Elton Pickford pour cette rencontre avec Paul Raguin.

0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /