• Twitter
  • Facebook
  • instagram

[Idées] Serons-nous ce mec du cinquantième étage ?

Ou, la transformation de notre société peut-elle encore souffrir notre politique ?


Nous vivons dans le passé. Quelques-uns tentent d’inventer le futur, certes. Mais l’atmosphère de fin de règne qui nous enveloppe devient asphyxiante à mesure que le fossé se creuse entre les deux camps. Les premiers, pour certains, s’agitent pourtant pour sortir de leur torpeur. La prise de conscience est tardive, soit, mais arrive finalement chez quelques « élites ». 

Au premier rang desquelles les « poumons » de notre société : les entreprises. Elles-mêmes inspirées par le « cerveau », d’intellectuels mieux informés que la moyenne. Mais quel avenir pour des organes avec un système sanguin malade ? Comment un peuple pourrait-il longtemps irriguer le corps de la nation quand il est menacé par un « cœur » - le pouvoir - vieillissant et rabougri, ne sachant plus adapter sa cadence aux efforts nécessaires à l’évitement d’une apoplexie prochaine ? 

Comment l’homme de la rue peut-il seulement avoir conscience des enjeux et des conséquences d’une transformation aussi structurelle et inéluctable de notre société alors qu’il est trop occupé à survivre face à un système caduque dont les garants s’évertuent tantôt à maintenir le fantasme, tantôt à faire oublier la décrépitude ? Du pain et des jeux…

Comment pour notre pays s’assurer de rester dans le match quand le rythme accélère comme jamais et que les règles du jeu changent en cours de partie sans que l’entraîneur ne semble daigner y prêter sérieusement attention, ou pire, en avoir connaissance ?

Changer d’entraîneur peut sembler sage. Mais que faire quand, désarmés, on constate l’inertie d’une alternance dans laquelle on plaçait autrefois fébrilement ses espoirs ? Le réservoir de solutions n’est-il pas tari à sa source ? Tout simplement. Tout effrayant soit ce constat.

Mais un collectif a-t-il encore besoin d’un entraîneur quand tous les candidats au poste lui proposent une variante de tactique là où il attend une vision stratégique et innovante ? La somme de l’intelligence, du sens des responsabilités et des convictions individuelles n’est-elle finalement pas plus efficiente qu’une ascendance supposée dicter seule, ou en conclave, une marche à suivre qui finit toujours par révéler davantage la préservation de ses intérêts à court terme qu’un véritable élan salvateur ?

Beaucoup de questions qui restent à ce jour sans réponse. Mais à force de se contenter de répéter comme le mec qui tombe du cinquantième étage que « jusqu’ici tout va bien, jusque ici tout va bien… »* on se ment jusqu’à se souvenir, mais trop tard, que l’important n’est pas la chute mais l’atterrissage. Alors que l’espoir est encore possible. Car comme l’écrivait Darwin « les espèces qui survivent ne sont ni les plus fortes, ni les plus intelligentes, mais celles qui savent s’adapter ».

* "C’est l’histoire d’un homme qui tombe d’un immeuble de cinquante étages. Le mec, au fur et à mesure de sa chute se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien, jusqu’ici tout va bien. Mais l'important n’est pas la chute, c’est l’atterrissage." – personnage d’Hubert Koundé dans La Haine, de Matthieu Kassovitz (1995)



1 commentaire:

  1. Article intéressant dans un blog intéressant. Merci de partager tout cela. je vous souhaite une bonne continuation

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /