• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Insomniak Obama



Il est 1h ici, 19h00 à New-York. Les 1ères estimations à la sortie des urnes viennent de tomber. Obama : 3 vs. McCain : 8 (sur 270). A Obama le Vermont, à McCain le Kentucky. Pour le moment.

J'ambitionnais de faire le mec vaillant jusqu'à 6h du mat', mais vues mes journées en ce moment, la déception vécue il y a quatre ans et 152 comptages qui s'ensuivirent en Floride...


...bah j'ai capitulé. Bonne nuit. RDV demain matin pour l'espoir ou la gueule de bois.

14 commentaires:

  1. Anonyme9:03 AM

    Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.

    RépondreSupprimer
  2. @ "nous avons la solution" (David Cabas) : chacun ses opinions, mais votre propagande pour le parti de Jacques Cheminade réputé d'extrême-droite ne me plait pas. En outre, assumant le choix d'effacer systématiquement tout commentaire à vocation publicitaire et non sollicité sur mon blog, je supprime donc le vôtre.

    @ Stella'Classe : t'as vraiment la classe, Stella... ;)

    RépondreSupprimer
  3. Anonyme10:47 AM

    ;-)... Ms moi aussi je me suis faite squeezer ! Ca n'est pas bien important je voulais juste répondre à ce monsieur.

    Stella'Classe

    RépondreSupprimer
  4. @ Stella : gasp ! Dans l'énervement je me suis un peu emporté, désolé, ton commentaire n'était pas censé disparaître ! :)

    RépondreSupprimer
  5. Alors, heureux ?
    Wouhouhouuuuuuhouuuuhouuuuuuu ! Ma transe est sans limite aujourd'hui !!!!

    RépondreSupprimer
  6. Anonyme2:16 PM

    J’avais envie de poster à nouveau ma réponse au commentaire effacé il y a quelques heures (elle n’est plus totalement identique, juste légèrement étoffée… Le repos aidant).
    Mes citations entre guillemet ne sont peut être pas tout à fait exactes mais l’idée générale est là.
    J’espère Cyrille que tu ne m’en voudras pas mais cela me démangeait !

    Pour ma part, couchée à 5h30 ce matin et levée à 7h (toujours ce matin) pour en perdre le moins possible.

    « Obama président des USA : la crise s’arrêtera ! » … Qui a dit ça ? Ne soyons pas idéaliste rien ne va se faire en un jour !

    Maintenant, si nous regardons les chiffres à Wall Street ce matin ne sont-ils pas en hausses ? Et la bourse de NY n’est pas l’unique bénéficiaire de ce vent d’air frais.

    Certes, il ne faut pas se cacher la vérité, la crise a favorisé la victoire d’Obama. Mais n’y a-t-il pas quelques raisons à cela ?
    Si nous étudions la situation boursière lors du mandat de George W. Bush, quel constat pouvons-nous dresser ? Où est passé le surplus budgétaire des Etats-Unis présent il y a 8 ans ? Que dire de la baisse pour ne pas dire la chute du dollar et à contrario la hausse du chômage ?... Et j’en passe ! Alors, si « tout un pays » à envie d’y croire, pourquoi pas nous (?)

    De plus, si nous souhaitons mettre en avant les liaisons entretenues par Obama et parler des personnes qui l’entourent, je ne peux m’empêcher de repenser à celle entretenu par Bush avec les barons du pétrole.

    En conclusion, bien entendu … « we can change » ! Nous en avons la preuve aujourd’hui. Les mentalités (mais à priori pas toutes) évoluent. Rappelons qu’Obama est le premier président Afro-Américain (métisse pour être exacte) à être élu aux USA (ça n’est pas rien !). Si ce n’est pas du changement et surtout un pas de géant je ne sais pas comment nous pouvons appeler ça !!!

    Alors moi aussi, je le dis « Change has come to America »… They just need time :-) (et puis sincèrement, est-ce que la situation peut être pire ?)

    Stella'Classe

    RépondreSupprimer
  7. @ Alex : yes ! Let's Dance comme le suggérait Bowie

    @ Stella'Classe : là t'as vraiment la classe, parce qu'avec 1h30 de sommeil avoir le courage de refaire le commentaire c'est big up.

    RépondreSupprimer
  8. Anonyme8:26 PM

    Toujours prête à tout pour exprimer moin point de vue :-)

    Stella'Classe

    RépondreSupprimer
  9. Anonyme12:18 PM

    http://www.penelope-jolicoeur.com/2008/11/on-est-bien-con.html

    RépondreSupprimer
  10. Première vous sois mal informé ou malhonnete! A part sa REPUTATION, Cheminade n'a rien d'un type extréme droite. faudrait le lire un peu avant de faire grossir toute sorte de calomnie.

    EN tout cas j'ai bien regardé votre blog et j'en ai conclu que vous étiez surement un menteur, il y a d'autre lien sur les commentaires.

    Je ne vend pas de slip!!! je parle de questions extrement sérieuses!

    Au vue de la situation économique extrement tendu, je vous invite quand même à lire le dernier tract de Cheminade : http://www.solidariteetprogres.org/IMG/pdf/TRACT_2008_11_03_NBW_1_.pdf

    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

    RépondreSupprimer
  11. @ nous avons la solution (David Cabas) : j'aimerais tant comprendre ce que vous racontez, mais même en me concentrant très fort je n'y arrive pas. Mais vous avez gagné. Vous m'avez démasqué. Je suis un menteur. Et c'est pour cette raison que je vais cette fois-ci laisser votre commentaire pour que tout le monde s'en rende compte, que chacun puisse également admirer votre perspicacité.

    Quant à M. Cheminade et son passé, je laisse les lecteurs qui passeront par ici se faire leur propre opinion : Les voies de Cheminade (L'Express - avril 1995), La Voix du Nord, à propos du Parti Ouvrier Europée dont M. Cheminade fût le leader ici...

    Inutile de me répondre, vous m'avez fatigué pour les 100 prochaines années...

    RépondreSupprimer
  12. Anonyme9:39 AM

    C koi ce plan de censurer les commentaires sur les blogs??? Dès que l'on laisse un truc un peu politique on se fait jetter...Par exemple dès que l'on crache un peu dans la soupe sur notre "beau" métier de pubeux, j'ai remarqué que les commentaires sont supprimés...Etrange. La communauté pub+interactive, dont je fais partie, serait un peu tendance big brother???? Non, ça ne serait pas possible.....

    RépondreSupprimer
  13. Décidément, parfois je me fais chier à faire des posts intéressants et je n'ai pas de commentaires, et là, paf, un truc sans queue ni tête et c'est la fête... et du gratiné en plus.

    @ Anonyme : ne raconte donc pas n'importe quoi (masqué en plus). Je n'ai jamais supprimé aucun commentaire sur notre (ton ?) beau métier de "pubeux" comme tu dis. Surtout pas s'il est sujet à controverse. Au contraire. Concernant le commentaire que j'ai supprimé je me suis déjà exprimé dessus.

    Je n'accepte ici aucun commentaire diffamatoire, raciste, ségrégationniste. Ce n'était certes pas le cas du commentaires effacé. Mais il s'agissait de basse propagande pour un parti dont le leader est connu pour son passé sulfureux entre trotskisme et extrême droite. Je n'accepte pas ce genre de procédé, qui plus est pour un parti politique, et encore moins pour ce type de mouvement. Voilà, fin de l'histoire. Et merde aux grincheux qui ne l'accepte ou ne le comprenne pas, ceci est aussi mon espace.

    A bon entendeur...

    RépondreSupprimer
  14. @ Cyrille

    Par contre les calomnies vous avez l'air de maitriser.

    Comme disait Beaumarchais "Calomniez, calomniez calomniez il en restera toujours quelques choses!"

    Bartholo . Il n’en faut point douter, cela me regarde. Et que faire?

    Bazile . Si c’était un particulier, on viendrait à bout de l’écarter.

    Bartholo . Oui, en s’embusquant le soir, armé, cuirassé...

    Bazile . Se compromettre par un brutal assassinat! Non!

    Susciter une méchante affaire, à la bonne heure ! Et, pendant qu’elle fermente, calomnier à dire d’experts. Oui !

    Bartholo . Singulier moyen de se défaire d’un homme !

    Bazile . La calomnie, Monsieur ? Vous ne savez guère ce que vous dédaignez ; j’ai vu les plus honnêtes gens prêts d’en être accablés. Croyez qu’il n’y a pas de plate méchanceté, pas d’horreurs, pas de conte absurde, qu’on ne fasse adopter aux oisifs d’une grande ville, en s’y prenant bien : et nous avons ici des gens d’une adresse ! ... D’abord un bruit léger, rasant le sol comme hirondelle avant l’orage, pianissimo murmure et file, et sème en courant le trait empoisonné. Telle bouche le recueille, et piano, piano vous le glisse en l’oreille adroitement. Le mal est fait, il germe, il rampe, il chemine, et rinforzando de bouche en bouche il va le diable ; puis tout à coup, on ne sais comment, vous voyez calomnie se dresser, siffler, s’enfler, grandir à vue d’œil ; elle s’élance, étend son vol, tourbillonne, enveloppe, arrache, entraîne, éclate et tonne, et devient, grâce au Ciel, un cri général, un crescendo public, un chorus universel de haine et de proscription. Qui diable y résisterait ?

    Bartholo . Mais quel radotage me faites-vous donc là, Bazile ? Et quel rapport ce piano-crescendo peut-il avoir à ma situation ?

    Bazile . Comment, quel rapport ? Ce qu’on fait partout pour écarter son ennemi, il faut le faire ici pour empêcher le vôtre d’approcher.

    Tu vois ce processus de salir des gens par la calomnie date un peu.

    Aujourd'hui on peut faire grossir très rapidement les rumeurs auprès de personnes qui ne vont pas à la base de l'information!

    David C.
    david.cabas.over-blog.fr

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /