• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Ecocintres by Chic Green : un nouveau media tactique




Le dernier mail de Nicolas m'a rappelé que j'ai récemment interviewé Xavier Croux, créateur de Chic Green proposant un média tactique intéressant et écolo, ce qui ne gâche rien...

Je connais Xavier depuis un moment, puisque comme moi, il a fait l'ESSCA, et qu'il fût chef de produit RTL chez IP France (la régie pub) quand j'y étais également. Reconverti depuis en jeune chef d'entreprise, j'ai suivi ses velléités d'entrepreneuriat depuis quelques mois, jusqu'à la naissance de Chic Green. Bravo Xavier !

Je suis forcément solidaire et admiratif des hommes et des femmes qui prennent dans leur vie la décision de se lancer à l'aventure. Quelle qu'elle soit, mais a fortiori encore plus quand il s'agit de monter une entreprise.

Mais au-delà de ces préalables, tu connais, lecteur adoré, ma sensibilité toute particulière pour la nouveauté en matière de communication et mon goût prononcé pour toute initiative sincère en matière de développement durable.

Avec l'écocintre de Chic Green, voici un nouveau support publicitaire malin auquel je ne m'attendais pas. Prise en main du support, consommateur captif dès qu'il met son nez dans la penderie, produit vraiment utile et respectueux de l'environnement. Que demander de mieux ?!... Mais c'est encore Xavier qui en parle le mieux :

Veille2Com : Bonjour Xavier, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Xavier Croux : En fait, j’ai un parcours assez classique, à 15 ans, je voulais faire du rock, à 18 ans, être DJ, ensuite la raison a pris le dessus, école de commerce, puis stage en alternance dans les médias, puis la publicité … j’y suis resté près de 11 ans, (dont 9 ans dans la régie de la 1ère radio de France !) Je suis tombé dedans par hasard et j’ai persévéré, car c’est passionnant de répondre aux problématiques des annonceurs, soit pour un lancement de produit, soit pour une problématique d’amélioration d’image, ... Puis envie de rupture, départ en province (en Normandie à Caen) pour suivre mon épouse qui avait fait sa reconversion elle aussi et avait quitté Paris quelques mois avant moi ! je suis resté sans emploi pendant quelques semaines et j’ai surfé 8h par jour à l’affut de la bonne idée !!

V2C : Comment t'est venue l'idée d'écocintre ?

[lire la suite...]
XC : L’idée ne vient pas de moi, mais d’une personne que j’ai rencontré au départ à travers son blog. Il était Caennais, notre rencontre a été facilitée. Il avait des idées, une sensibilité à l’innovation, et surfait aussi beaucoup … sur entre autre un blog d’investisseurs, il a trouvé l’idée du cintre écologique et publicitaire (en carton), j’entend aussi par publicitaire, la notion de personnalisable par impression.

Puis avec un ami, Philippe, on a décidé de partir dans l’aventure Chic Green après avoir benchmarker les cintres en carton pour essayer de faire beaucoup mieux : l’idée a tout de suite était de développer un cintre écologique et 100% personnalisable pouvant répondre à toute les problématiques et à tous les secteurs d’activité : mode, hôtels, pressings, …

Au même moment, l’écologie en France était en train de faire sa mutation. Les marques abandonnent massivement « l’écologie en tant qu’argument marketing » pour entrer dans l’ère de l’éco-industrialisation et du développement durable : l’éco-logique pour l’éco-nomique, mais aussi pour répondre aux attentes grandissantes de la population.


V2C : Peux-tu nous en dire pls à propos du produit ? Qu'est-ce qui fait d'écocintre un produit nouveau ? Quelle est votre cible ?

XC : Ecocintre by CHIC GREEN est un produit innovant et unique, mais nous l’avons aborder le produit comme un outil de travail pour des milliers de personnes en gardant ses caractéristiques : résistance et simplicité d’utilisation.

Chic Green a repensé LE CINTRE, l’a designé, l’a breveté, l’a conçu pour avoir un minimum d’impact sur l’environnement et a surtout choisi de le produire intégralement en France, pour une logique d’éco-conception mais aussi pour créer des emplois dans notre région.

La nouveauté réside en 3 points :

-Sa composition en fait un produit biodégradable : 1 crochet en bioplastique, du carton certifié ou recyclé, des encres végétales et un vernis de protection acrylique.

-Son assemblage : une fente centrale protégée par un brevet, assure la résistance du produit et 99% des fonctionnalités d’un cintre, grâce aussi entre autre à l’adjonction de pinces pour les jupes / pantalons et d’épaulettes pour accueillir des vestes.

-La possibilité de personnalisation qui en fait un outil de travail et un support de communication inégalable pour la marque ou l’enseigne qui l’utilise.

Ce produit a été validé en amont des professionnels qui utilise des cintres au quotidien, il s’adresse à tous les Professionnels de la Mode et du Prêt à Porter (y compris de la vente en ligne de vêtement), de l’Hôtellerie, des Pressings et des Conciergeries, de l’Agencement, du Bien-être et de la Santé, de la Distribution de produits d’équipement…, le marché du cintre est vaste et les besoins de chacun sont précis. C’est aussi un produit pour le particulier, car si les marques donnent « écocintre personnalisé » avec le vêtement, comme elle donne un sac pour transporter le vêtement, écocintre sera réutilisé dans les dressings de leur client … il devient vecteur de notoriété tous les matins !! C’est donc un média tactique ou un nouvel objet promotionnel au sens large !


V2C : L'idée d'écocintre est-elle plutôt née de ta sensibilité personnelle pour l'écologie, ou de ton parcours professionnel en régie pub ?

XC : C’est un peu des deux … la publicité, c’est que je connais de mieux à titre professionnel. Il était logique et facile pour moi de continuer dans ce domaine.

L’écologie fait partie de mon quotidien comme tout le monde aujourd’hui, j’y suis sensible depuis pas mal de temps avec des petits gestes mais je ne suis pas un intégriste de l’écologie. Je pense en tout cas qu’il est plus naturel de faire attention quand l’on habite en province … au bord de la mer !

Néanmoins, aujourd’hui, si l’on veut créer son entreprise, il est impératif d’intégrer une démarche développement durable. C’est une question de bon sens et « d’éthique des affaires », le Grenelle de l’Environnement a permis de mettre les points sur les « i » pour les particuliers et les entreprises.



V2C : Avez-vous calculé le "bénéfice écologique" d'écocintre ? Si un pressing ou un hôtel, ou même un magasin change tous ses cintres pour écocintre, quel impact sur l'environnement ?

XC : Avant toute chose, je tiens à préciser que la gamme écocintre est une alternative aux cintres existants. Nous n’avons pas la prétention de remplacer les millions de cintres qui transitent chaque année en France. En ce qui concerne le « bénéfice écologique », il faut regarder chaque profession en détail et le sourcing du produit. Prenons l’univers de la Mode et du Prêt à Porter : il faut en moyenne 3 cintres en plastique ou en métal pour que le vêtement arrive dans un dressing de particulier (cintre pour le transport, cintre pour la mise en rayon puis cintre en penderie). Si un seul cintre est utilisé, cela simplifie les choses. Ensuite, le recyclage des produits cassés est délicat car il faut séparer la partie en métal de la partie plastique (issu de pétrole) ou bois. Pour les Pressings (qui par ailleurs investissent l’écologie avec entre autre Sequoia Pressing), on parle de 60 millions de cintres en fer par an que le particulier doit amener en déchèterie après utilisation … quelle histoire quand on n’a pas de déchèterie près de chez soi !! Dans tous les secteurs, on a des exemples très parlant.

Mais le bénéfice écologique pour le professionnel, c’est aussi l’image écologique d’écocintre qui est transmise au client final !!


V2C : D'un point de vue pub, écocintre comme média tactique, peux-tu nous dire si des annonceurs sont déjà intéressés ? Quels sont les tarifs ?

XC : Nous considérons écocintre comme un média tactique, qu’il soit diffusé dans un magasin de vêtement, dans un hôtel ou via un réseau publicitaire. En effet, si écocintre quitte son point de vente, il endosse la fonction de média tactique car il délivre un contact one to one de façon récurrente.

Pour la partie réseau publicitaire nous avons ciblé les Pressings car il y a un maillage sur toute la France, des volumes de cintres consommés très importants et un public très clairement identifiés CSP+ (i). Le cintre est avant tout un outil de travail pour cette profession. Il est assez simple d’imaginer le financement de ce « produit consommable » pour les pressings en partie par la publicité. Nous sommes vigilants sur notre mode de développement, écocintre ne sera pas gratuit et notre développement réseau sera progressif. Ensuite nous pensons, que l’on ne s’impose pas « média », mais que le média tactique est une alternative pour les pressings qui le souhaitent et pour les annonceurs qui attendent aujourd’hui un ROI sur tous leurs investissements médias (preuve de diffusion, etc). Avec ces considérations, nous nous démarquons de nos concurrents qui essayent depuis l’étranger de lancer le modèle cintre publicitaire via les Pressings.

Avant le lancement officiel de la partie publicitaire (prêt pour Septembre prochain), nous avons plusieurs annonceurs déjà intéressés par notre modèle de fonctionnement. Notre politique « cintre = outil de travail avant support publicitaire » et nos tarifs accessibles avec plusieurs niveaux de budget et d’emplacement (dont une offre Premium) séduisent. De toute façon, nous fonctionnerons au volume de cintres diffusés et au coût contact que l’on veut le plus attractif possible. Mon passé d’ancien publicitaire sur Paris m’aide beaucoup.


V2C : En termes de business model, quand pensez-vous être rentables ? Grâce aux "licences" écocintres ou à la pub ?

XC : Chic Green intègre l’ensemble de sa production dans un atelier en France. Certes les investissements sont importants, mais cela nous permet de maitriser nos coûts, d’être réactifs en terme de délais de production, d’être à l’écoute de nos clients et de garantir une qualité de nos produits vs « pays low cost ».

Le marché du cintre est très vaste, nous avons une petite place à prendre. écocintre by Chic Green est avant tout une gamme, avec différentes modèles : Baby Green, Lady Green et Daddy Green (la gamme enfant plait énormément !!), mais aussi des épaulettes pour les vestes et des pinces pour les pantalons et jupes. Nous estimons être rentables dès la fin 2010.
Ensuite bien évidemment, nous réfléchissons déjà à notre expansion à l’international, nous sommes dans les arbitrages. Sachez le, écocintre by CHIC GREEN est une 1ère gamme, nous abordons déjà les réflexions sur d’autres gammes. L’écologie, ce n’est pas que de l’alternative à l’énergie fossile, de l’isolation de nos habitats, il y a beaucoup de territoires encore à préempter. Chic Green continuera à innover en proposant de nouvelles gammes, toujours plus innovantes, toujours plus écologiques.



Merci Xavier, et longue vie à Chic Green !


>> le communiqué de presse




0 commentaires:

Enregistrer un commentaire

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /