• Twitter
  • Facebook
  • instagram

Mry chez Vanksen, ça buzz ou pas ?

Vanksen, Mry, Emery Doligé, nomination, Buzz, Sous-Marin Jaune, Scanblog

Le "buzz" de la semaine dernière c'était la nomination d'Emery Doligé au poste de DG de Vanksen France. Mais quand le trublion du 2.0 rejoint l'agence de la Culture Buzz, cela fait-il vraiment "Crac-Boum-Hue" ou bien "plop" ? Réponse ici, en chiffres et en morceaux choisis.

mry DG de Vanksen un buzz mitigé

L'homme a de l'allure. De l'allant aussi. Un certain talent enfin. Dans beaucoup de domaines (cf. sa bio) mais surtout dans l'art de faire gloser sur son compte. Juste retour des choses penseront beaucoup, tant il se plaît lui-même à égratigner les autres, pour la bonne cause ou pour le plaisir.

Sulfureux, agaçant, mytho, péremptoire, futile, influent... les avis sont partagés, mais le personnage ne laisse pas indifférent, c'est indéniable. Et il fonctionne. Le personnage que s'est façonné Emery Doligé. Une figure d'emmerdeur number one qui excite les médias et horripile les agences au point de le blacklister de leurs campagnes tout en le surveillant comme le lait sur le feu.

Pour connaître l'analyse quanti/quali du buzz généré par la nomination d'Emery Doligé à la tête de Vanksen lisez la suite


Inquisiteur du travail d'autrui avec son célèbre Buzzomètre, esthète orientation sexe, mis en examen pour diffamation, imposteur décrié par beaucoup dans la profession... l'homme aime être dans l'oeil du viseur. C'est son style, c'est son costume, c'est son fond de commerce.

Alors quand une agence de communication telle que Vanksen, c'est-à-dire historiquement positionnée sur le buzz, fait venir un tel zèbre à sa tête, certains pensent logiquement au coup de génie (il est en R&D permanente sur le sujet) quand d'autres s'émeuvent de la prise de risque.

Pourquoi cet article ? Pour y aller de mon commentaire, de mon jugement de valeur sur l'homme et le choix de l'agence ? Non. Pourquoi ? Peur de me mouiller ? Non plus.

Mry sait parfaitement ce que je pense de lui, pour le lui avoir dit il y a quelques années à l'issue d'un tête-à-tête ayant pour but d'apprendre à mieux nous connaître. "Un sale con arrogant pour le personnage, un érudit provocateur et attachant pour l'interprète". Hyde et Jekyll. Mry et Emery, quoi.

Et comme je préfère encore un bâton merdeux qui dit des choses, au consensus stérile d'une tripotée de blogueurs soi-disant influents, oui, j'avoue trouver l'homme intéressant.

Mais justement, l'objet de ce post est (enfin) déclaré. Par déformation professionnelle, je trouve une excitation intellectuelle particulière à m'étonner, analyser et interpréter le fruit de mes observations. C'est pourquoi à l'annonce de la nomination d'Emery Doligé je me suis posé la question suivante : "le grand manitou du buzz créera-t-il l'événement avec son arrivée chez Vanksen ?"


147 publications en 12 jours sur un corpus théorique de 16.200 retombées possibles (cf. détail méthodo en fin du post), on peut dire que le "buzz" est faible. Indigne d'Emery, presque... Rien d'étonnant cependant puisque l'information de sa nomination n'a intéressé que le microcosme professionnel du web et de la com' avec 94% de tweets (et RT surtout).

évolution buzz Mry Vanksen et tonalité



Pour la petite histoire toutefois, l'information semble avoir "fuité" depuis deux blogs (VinZblog et Befaure) qui furent à l'origine des premiers tweets. Puis rapidement @Rade relaya à son tour l'information sous forme de sondage qui lui-même provoqua les premières réactions épidermiques de certains :

1. le 1er post de VinZblog
le 1er post de VinZblog

2. le sondage de @Rade
sondage twitter @Rade Mry Vanksen

3. une autre suggestion...
avis très négatif sur la nomination d'Emery Doligé

De fait, l'enchaînement des tweets fût d'abord motivé par l'information elle-même, basique et neutre (60% de la tonalité globale)

Puis les vraies réactions se concentrèrent sur environ 72h. Et là, autant dire que la réputation du personnage fit quelques ravages, tant à l'endroit d'Emery himself, que de l'agence, avec quelques perles qui firent le bonheur de beaucoup qui se contentèrent alors de les retwiter :

Arnaud Gaidon bash emery doligé

Au final, 31% des publications véhiculent une image négative d'Emery, et dans une moindre mesure de l'agence. La répartition se fait de la façon suivante : 6% d'avis "très négatifs" (i.e. "
Mry qui devient Dg de vanksen france, j’ai mal un peu. la com, monde pourri.") et 25% d'avis "négatifs" (i.e. "Fred&Farid qui font des t-shirts, Emery DG de Vanksen, ... C'est officiel, la drogue fait son grand retour en agence.").

A contrario seules 10% des publications sont positives, et se concrétisent par des félicitations plus ou moins appuyées, qui ne reflètent qu'un engagement moyen de la part de leurs auteurs.

Dans les propos, l'ironie (29%) l'emporte néanmoins sur une véritable hostilité (3%).


En conclusion, la nomination d'Emery Doligé est un "non événement". En dépit, d'une part, de son incongruité (à en juger par les réactions de certains), et d'autre part d'une annonce sous forme de "scoop" (en pleine nuit, confirmée bien plus tard par le CP officiel de l'agence). Quant à sa réception, pas de surprise non plus, les commentaires furent à l'image de la réputation du nouveau DG. Une déception tout de même : on aurait pu penser que la "mauvaise réputation" d'Emery provoquerait davantage de réactions (en quantité). Mais la finalité de son recrutement ne se limite certainement pas à un "coup de buzz". Enfin, espérons-le...

Cadeau : une petite infographie que vous pouvez faire tourner

infographie buzz Mry Vanksen


Rappel méthodologique :
l'étude a été menée du 7 au 19 juin 2011, via le Sous-Marin Jaune (SMJ), outil de buzz monitoring de Scanblog. Chaque jour, le SMJ collecte les 50 premiers résultats de 7 moteurs de recherche, et les 500 derniers updates Facebook et Twitter pour la requête suivante : (mry OR emery)+Vanksen. Un chargé d'études "nettoie" le corpus ainsi obtenu pour ne conserver que les publications mentionnant Emery Doligé dans le contexte de sa nomination chez Vanksen. En outre, le chargé d'études qualifie la tonalité (depuis très négatif à très positif) et le style discursif (hostile, ironique, enthousiaste, fan...) pour une analyse plus qualitative de la matière relevée.

11 commentaires:

  1. Merci pour "quelques perles..." ;-)

    RépondreSupprimer
  2. Arhmed de Roubaix (Quartier sud)12:56 PM

    T'es bon en infographie.

    RépondreSupprimer
  3. @Arnaud : u're welcome
    @Arhmed : ça vaut bien une bière non ? ;)

    RépondreSupprimer
  4. guigz4:35 PM

    Article très bien fait sur la forme, ca fait plaisir !

    RépondreSupprimer
  5. Me demandais si ce chargé d'études ne pouvait pas être utilisé à meilleur escient ? Par exemple : Me filer un coup de main généreux bénéfique et bénévole sur l'analyse du buzz autour de WeLikeTheWorld par exemple. Voilà qui serait de l'engagement utile. Non ?
    Oui je sais c'est malpoli de faire de la pub sur un commentaire. Mille excuses mais c'est pour une bonne cause et je suis une marraine qui mouille la chemise comme le dit d'ailleurs Mry dans l'un de ses JiDéDé.
    héhé !
    Je compte sur vos Like...
    Miss ADN

    RépondreSupprimer
  6. @MissADN : pour la petite histoire, le "chargé d'études", c'est moi (sur mon temps libre, autant dire sur le temps que je devrais accorder à ma famille. Passons.) Donc, apprenez chère amie que "ce chargé d'études" est bien souvent "utilisé à meilleur escient" :)

    Ne vous excusez pas, je suis ravi au contraire que vous puissiez parler de cette initiative qui vous tient à coeur.

    Je suis même prêt à étudier toute demande de votre part en rapport avec vos besoins. Vous voulez donner de la visibilité à votre projet ? Ok, je vous propose une itw. Vous voulez monitorer le "buzz" de WLTW ? Etudions ensemble l'idée.

    Vous voyez, je suis à votre écoute. Contactez-moi par email. Merci et bon courage à WeLikeTheWorld.

    RépondreSupprimer
  7. c'est la 1ère fois que je vois un rapport du Yellow Submarine, made in Scanblog
    Bravo - top !
    PS : bientot les élections, tu ne feras un petit bilan tous les mois, 6 mois avant le 1er tour ... je serais curieux de voir ce que l'on dit de nos politiques sur la toile ;-)

    RépondreSupprimer
  8. je n'ai meme pas vu passer cette info. moi une ancienne Rp soit disant affutée... la loose. Sinon, je partage assez votre point de vue sur l'homme en question même si je ne l'ai jamais rencontré; je vous ai re-découvert il n'y a pas longtemps (forcement je suis devenue mère au foyer donc plus de temps) et j'aime bcp ce que vous faites. si vous avez besoin un jour d'une stagiaire avec 15 ans d'expériences contactez moi :D

    RépondreSupprimer
  9. blahblahblah5:10 PM

    bonjour, ton article est intéressant, l'analyse très pragmatique sans (trop de) prise de position lui donne logiquement plus de valeur.
    Je me pose néanmoins une question sur le postulat de départ de ton article : en quoi mry est il un grand manitou du buzz ? Avoir une audience potentielle moyenne (son blog, ses contenus éditoriaux : buzzomètre à faible audience, chroniques radio à faible audience, ses followers sur twitter, son compte FB) et relayer (avec plus ou moins de talent) un buzz crée par ceux qui en font (du buzz, du vrai), est ce suffisant pour être une grand manitou du buzz ? . Bref, a-t-il déjà produit ou peut il se targuer d'un buzz quelconque , que ce soit sur sa personne ou sur un produit/une marque , ou sur un sujet sociétal ou.... ?

    RépondreSupprimer
  10. je ne comprends pas pourquoi on accorde autant d’importance à ce Emery Doligé, un zozo qui se fait mousser pour qu’on parle de lui et de son agence en panne de nouveaux budgets, son « talent » c’est de relayer les saloperies de Dasquier dans la twittosphère, la dernière en date, des boules puantes sur Martine Aubry… une sorte de michael vendetta du marketing

    RépondreSupprimer

Merci de partager votre point de vue avec nous !

3 solutions

simples, adaptables et validées pour réussir votre transformation digitale


Comprendre

Vous avez besoin de créer un déclic, de faire adhérer, d'infuser le changement ?

Je partage avec enthousiasme et impact mes clés de compréhension en codir/comex, séminaires, digital days, conférences... [Quelques exemples]

Agir

Vous voulez intégrer le digital à votre stratégie, renouveler votre expérience client, disrupter votre marché ?

J'accompagne les marques et leurs dirigeants en conseil marketing-com depuis plus de 15 ans. [CV / The LINKS]

savoir faire

Vous souhaitez monter en compétences ou faire monter en compétences vos équipes ?

Pour permettre à chacun de s'approprier cette révolution, j'ai co-fondé TalenCo, n°1 de la formation à la transition digitale.

Contact


Plus de batterie ?

Envoyez-moi plutôt un tweet : @cchaudoit

besoin de parler ?

Demandez moi mon 06.

Envie d'en savoir+

avant d'aller plus loin ensemble :
/ / / /